Prise en charge du diabète : quand chaque suivi compte

Santé et médicaments

Au Québec, 600 000 personnes souffrent de diabète, selon Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Un diagnostic arrive avec son lot de conséquences, souvent lourdes à porter pour le patient. Il devra absorber beaucoup d’informations et procéder à plusieurs changements dans son quotidien. Ceci exigera temps, énergie et discipline. Pour une maladie chronique aussi compliquée à gérer que le diabète, l’accès aux conseils et à l’expertise de votre pharmacien de famille peut faire toute la différence. En effet, un suivi adéquat peut permettre aux patients de profiter d’une bonne qualité de vie.

Comprendre la maladie pour mieux se soigner

C’est ce que confirme l’expérience de Martin Payer, pharmacien propriétaire, spécialisé en diabète : « Ma grand-mère était diabétique depuis aussi loin que je me souvienne. J’ai donc pu voir les conséquences de la maladie sur sa vie, et je sais que, comme pharmacien, nous pouvons avoir un impact majeur sur la santé de ces patients. »

Parmi ces gestes qui font la différence, l’enseignement est l’un des plus importants. « Lorsque les patients voient leur médecin une fois aux six mois, ils ont de la difficulté à retenir toutes les informations nécessaires », explique le pharmacien. En plus d’effectuer les suivis de la glycémie, l’ajustement de l’insuline et de fournir des conseils quant à l’utilisation du glucomètre, le pharmacien peut aussi répondre aux questions de son patient, et ce, sur une base régulière.

La valeur des conseils de votre pharmacien

« J’ai vécu plusieurs expériences qui m’ont permis de constater que nous faisions une différence dans la vie des patients diabétiques », raconte le pharmacien propriétaire. L’une d’entre elles s’est déroulée dans le cadre d’un projet pilote sur l’enseignement aux patients de l’importance de la rotation des sites d’injection de l’insuline. « On a vu un énorme changement chez l’un des patients qui, avant, s’injectait toujours l’insuline au même endroit. Il a pu réduire significativement ses doses par la suite », poursuit Martin Payer. Ce résultat confirme l’importance du rôle de conseiller en matière de santé des pharmaciens.

Pour en connaître davantage sur ce que le pharmacien peut faire pour les patients atteints de maladies chroniques, consultez : https://equationpharmacien.ca/tout-est-sous-controle/

Martin Payer, pharmacien propriétaire à Gatineau

Retour vers le haut