5 façons d’optimiser votre consultation

Votre pharmacien est là pour vous écouter et vous conseiller. Pour tirer le meilleur parti de votre entretien avec votre pharmacien, il vous suffit de prévoir un peu de temps à votre agenda et d’arriver bien préparé.

2 Dressez une liste de questions

Lorsqu’il vous remet un médicament, votre pharmacien vous remet également de l’information sur ce dernier et répond à vos questions. Son travail est de veiller à ce que vous puissiez retirer tous les bienfaits de votre traitement.

Avant votre rencontre

Pour être sûr de n’oublier aucune question à poser, dressez une liste des questions et observations concernant vos médicaments ou votre état de santé depuis le début du traitement.

Une fois à la maison

Il se peut que d’autres questions surgissent. Pour éviter d’oublier ces questions ou toute observation que vous auriez pu faire depuis le début de la prise d’un médicament, prenez des notes. Elles vous permettront d’obtenir des réponses plus précises et pertinentes.

4 Conservez les coordonnées de votre pharmacie avec vous

Votre pharmacien conserve dans votre dossier-patient de précieux renseignements sur votre état de santé et sur les médicaments que vous consommez. Ces données sont extrêmement utiles, mais ne sont conservées que par le pharmacien qui vous traite.

Lors de vos déplacements, conservez avec vous les coordonnées de votre pharmacie. Ainsi, si vous avez à prendre d’autres médicaments ou que votre état de santé change, les professionnels de la santé que vous allez rencontrer pourront communiquer rapidement avec le pharmacien qui détient votre dossier. Ensemble, ils pourront prendre les meilleures décisions quant à votre santé.

Le saviez-vous?

Votre dossier-patient est confidentiel. Le pharmacien ne peut en révéler le contenu qu’avec votre autorisation ou qu’en cas d’urgence, si vous n’êtes pas en mesure de donner cette autorisation.

1 Parlez-nous de votre condition

Comme un même médicament peut être utilisé pour traiter plus d’une maladie, il est important de parler à votre pharmacien du problème de santé à l’origine de la prescription du médicament. Cette information est à la base de son travail et lui permettra de mieux vous conseiller. Il pourra s’assurer que cette prescription convient à votre condition, aux autres maladies dont vous souffrez, de même qu’aux autres médicaments que vous prenez. Il pourra aussi mieux vous aider à choisir le médicament en vente libre indiqué pour votre situation.

3 Dressez une liste de vos médicaments

Une liste à jour de tous les médicaments que vous prenez est un outil inestimable pour les professionnels de la santé que vous consultez, particulièrement si vous avez un dossier dans différentes pharmacies.

Pour un pharmacien, cette liste revêt une utilité capitale : réduire le risque d’interactions médicamenteuses. En effet, s’ils sont pris simultanément, plusieurs médicaments risquent d’interagir et d’occasionner des effets non désirés qui, parfois, peuvent être très nocifs pour la santé. Des interactions mineures peuvent également diminuer l’efficacité des médicaments.

Il est important que votre pharmacien connaisse tout nouveau médicament ou produit naturel que vous consommez. Dressez une liste des médicaments \(d’ordonnance et en vente libre\) ainsi que des produits naturels que vous prenez et ayez-la avec vous lorsque vous rencontrez votre pharmacien.

Astuce No 7Éviter des traitements inutiles

Certaines personnes consultent un médecin pour un malaise alors qu’il s’agit en réalité d’un effet indésirable causé par un médicament. En consultant d’abord le pharmacien, ce dernier pourra reconnaître ces symptômes et régler le problème à la base.

5 Prévoyez du temps à la pharmacie

Lors de l’achat d’un médicament en vente libre, prenez le temps de demander conseil à votre pharmacien. Un médicament en vente libre est un produit pharmaceutique et peut avoir de nombreux effets sur votre organisme… même s’il est accessible directement sur la tablette.

Avant de vous recommander de prendre un médicament en vente libre, le pharmacien doit s’assurer que c’est le produit qui vous convient. Il doit vous poser quelques questions et parfois consulter votre dossier pour s’assurer qu’il n’existe aucune contre-indication ou interaction avec votre traitement. En prenant le temps de répondre aux questions de votre pharmacien, vous l’aidez à mieux vous aider.

5 façons d’optimiser votre consultation

Votre pharmacien est là pour vous écouter et vous conseiller. Pour tirer le meilleur parti de votre entretien avec votre pharmacien, il vous suffit de prévoir un peu de temps à votre agenda et d’arriver bien préparé.

1 Parlez-nous de votre condition

Comme un même médicament peut être utilisé pour traiter plus d’une maladie, il est important de parler à votre pharmacien du problème de santé à l’origine de la prescription du médicament. Cette information est à la base de son travail et lui permettra de mieux vous conseiller. Il pourra s’assurer que cette prescription convient à votre condition, aux autres maladies dont vous souffrez, de même qu’aux autres médicaments que vous prenez. Il pourra aussi mieux vous aider à choisir le médicament en vente libre indiqué pour votre situation.

2 Dressez une liste de questions

Lorsqu’il vous remet un médicament, votre pharmacien vous remet également de l’information sur ce dernier et répond à vos questions. Son travail est de veiller à ce que vous puissiez retirer tous les bienfaits de votre traitement.

Avant votre rencontre

Pour être sûr de n’oublier aucune question à poser, dressez une liste des questions et observations concernant vos médicaments ou votre état de santé depuis le début du traitement.

Une fois à la maison

Il se peut que d’autres questions surgissent. Pour éviter d’oublier ces questions ou toute observation que vous auriez pu faire depuis le début de la prise d’un médicament, prenez des notes. Elles vous permettront d’obtenir des réponses plus précises et pertinentes.

3 Dressez une liste de vos médicaments

Une liste à jour de tous les médicaments que vous prenez est un outil inestimable pour les professionnels de la santé que vous consultez, particulièrement si vous avez un dossier dans différentes pharmacies.

Pour un pharmacien, cette liste revêt une utilité capitale : réduire le risque d’interactions médicamenteuses. En effet, s’ils sont pris simultanément, plusieurs médicaments risquent d’interagir et d’occasionner des effets non désirés qui, parfois, peuvent être très nocifs pour la santé. Des interactions mineures peuvent également diminuer l’efficacité des médicaments.

Il est important que votre pharmacien connaisse tout nouveau médicament ou produit naturel que vous consommez. Dressez une liste des médicaments \(d’ordonnance et en vente libre\) ainsi que des produits naturels que vous prenez et ayez-la avec vous lorsque vous rencontrez votre pharmacien.

Astuce No 7Éviter des traitements inutiles

Certaines personnes consultent un médecin pour un malaise alors qu’il s’agit en réalité d’un effet indésirable causé par un médicament. En consultant d’abord le pharmacien, ce dernier pourra reconnaître ces symptômes et régler le problème à la base.

4 Conservez les coordonnées de votre pharmacie avec vous

Votre pharmacien conserve dans votre dossier-patient de précieux renseignements sur votre état de santé et sur les médicaments que vous consommez. Ces données sont extrêmement utiles, mais ne sont conservées que par le pharmacien qui vous traite.

Lors de vos déplacements, conservez avec vous les coordonnées de votre pharmacie. Ainsi, si vous avez à prendre d’autres médicaments ou que votre état de santé change, les professionnels de la santé que vous allez rencontrer pourront communiquer rapidement avec le pharmacien qui détient votre dossier. Ensemble, ils pourront prendre les meilleures décisions quant à votre santé.

Le saviez-vous?

Votre dossier-patient est confidentiel. Le pharmacien ne peut en révéler le contenu qu’avec votre autorisation ou qu’en cas d’urgence, si vous n’êtes pas en mesure de donner cette autorisation.

5 Prévoyez du temps à la pharmacie

Lors de l’achat d’un médicament en vente libre, prenez le temps de demander conseil à votre pharmacien. Un médicament en vente libre est un produit pharmaceutique et peut avoir de nombreux effets sur votre organisme… même s’il est accessible directement sur la tablette.

Avant de vous recommander de prendre un médicament en vente libre, le pharmacien doit s’assurer que c’est le produit qui vous convient. Il doit vous poser quelques questions et parfois consulter votre dossier pour s’assurer qu’il n’existe aucune contre-indication ou interaction avec votre traitement. En prenant le temps de répondre aux questions de votre pharmacien, vous l’aidez à mieux vous aider.